Rechercher
  • Mireille Eyermann

La fracture de Coxyde de Maxime Gillio

Editions : Ravet-Anceau



Le livre commence par la découverte d'un cadavre dans une éplucheuse à patates automatique...pas simple de broder là-dessus, mais Maxime Gillio à plus d'un tour dans son sac et le roman s'envole très vite dans un délire total mêlant les frites, la bière et la peinture de Delvaux (quand je vous dis que ce n'est pas évident...) et le plus étrange c'est qu'au final l'histoire se tient !

Le personnage principal, le détective indépendant Jack Bauer (eh oui, ça ne s'invente pas) dit Le Goret (Parce qu'il va renifler en dessous des choses et qu'il a l'impression d'être toujours entouré de truffes..) vaut la lecture du bouquin à lui tout seul. Je me prends à rêver d'une rencontre entre Virginia Valmain (les disparus de l'A6, précédent roman de sieur Gillio) et Le Goret ! Encore un bouquin à mettre d'urgence dans vos valises.

1 vue