Mercredi 30 novembre 2011 3 30 /11 /Nov /2011 21:08

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQqezVHIhzCC0po7Nl9A2STsmGIDeGG6ai76TL_C0M5Xq5k7jnuaASex shot de Michel Leydier aux éditions Pascal Galodé Editeurs

"François n'a pas trente ans et vit seul à Paris. La nuit tombée, il rejoint invariablement la rue Saint-Denis, sa seule maîtresse. Un soir, en visionnant une vidéo d'une violence insoutenable dans la cabine privée d'un sex-shop, il découvre l'horreur absolue : Zinette, sa petite soeur chérie dont il est sans nouvelles depuis des années, se prêtant docile, à une démoniaque production. Déterminé à la sauver de l'enfer, François remante la filière dans les milieux de la prostitution et du X, sans hésiter à éliminer ceux qui se dressent sur son chemin. Mais qui de lui ou des flics arrivera en premier jusqu'au machiavélique producteur de ces films dont le nombre des victimes ne cesse de croître ?"

Il y a des romans noirs...mais plus noir que celui-là...difficile à trouver je pense.

C'est tout simplement sordide. Je ne parle pas de l'écriture de Michel Leydier, qui est par ailleurs excellente et avec une puissance de narration d'une très grande force. Mais l'histoire...

J'ai lu ce roman d'une seule traite (c'est bien ce qui m'inquiète...), impossible de le lâcher. Juste envie de savoir la fin, de voir jusqu'ou la sale âme humaine peut parfois aller.

Alors là ou l'auteur est très fort, c'est que vu le sujet il pouvait très rapidement sombrer dans le voyeurisme le plus abject, et c'est justement ce qu'il a réussi à éviter. Je me demande encore après avoir terminé ce bouquin, si le sujet fait juste parti des légendes urbaines ou si cela existe vraiment... 

Sans vous en dévoiler plus, ce serait dommage, l'histoire tourne autour de l'univers des snuff movies (pour les candides, il s'agit de films pornographiques mettant en scène des actes de tortures et des meurtres. Et justement, les personnes qui apparaissent dans ces films ne sont pas des acteurs, tout y est vrai...et cela va jusqu'au meurtre véritable). Inutile de dire que le scénario est tendu ! 

D'ailleurs Michel Leydier à véritablement une écriture cinématographique, on visionne tout ! Et c'est monstrueux !

Il y a là-dedans une profonde tristesse, enfin...c'est ce que j'ai ressenti. Profonde tristesse pour ces femmes qui jour après jour se détruisent et peu importe comment... la drogue, l'alcool, les coups, la prostitution...rien ne laisse un quelconque espoir. C'est la vie mais du côté le plus sinistre qui soit.

Alors je ne sais pas si l'auteur à été traîner ses guêtres dans ces milieux là pour s'en imprégner, mais en tout cas tout sent le vrai, le vécu. Les flics, les macs, les filles, les barjes...je vous prévient, cette histoire c'est de l'horreur à l'état brut...mais Michel Leydier écrit sacrément bien !

Et dans le genre chute incroyable, la fin du livre se pose là. C'est violent physiquement, et c'est violent psychologiquement (et comment !). Du Grand Art !

En tout cas, Michel leydier est un écrivain que je viens de découvrir et je dois dire que son imaginaire m'a glacé, mais son style est tellement décapant que j'en redemande ! (maso moi ?). Je vous le conseille vivement...c'est du lourd !!

Alors je ne vous dis pas que vous allez passer un super bon moment (ça serait bigrement malsain), mais par contre vous n'allez pas en sortir indemne...et croyez moi, ce livre vous ne serez pas prêt de l'oublier.

"Vous qui entrez, abandonnez toute espérance !..." Chant III de l'Enfer - Divine Comédie de Dante Alighieri


Par Mireye - Publié dans : Romans noirs, policiers, thrillers...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés