Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tueur-intime-copie-1.jpgLe tueur intime de Claire Favan aux Editions Les Nouveaux Auteurs

Will Edwards, quinze ans, est quotidiennement battu, violé, humilié. Quand Samantha arrive dans sa classe, belle et protectrice, il renaît. Mais l’amourette se mue en déception. Décidé à se venger, Will apprend minutieusement les règles de la perversité et de la cruauté. Un véritable enragé ! Devenu un prédateur redoutable, il s’engage sur les routes des Etats-Unis à la rencontre de ses futures victimes.

Sorti en 2010 ceci est le premier roman de Claire Favan, un beau bébé de 650 et quelques pages. Un pavé qui se lit d’une traite tant l’intensité de l’histoire est prenante. Ni plus ni moins que la genèse d’un sérial killer. L’auteur nous fait pénétrer dans la tête de ce personnage et ma fois le résultat est des plus convaincant. Il est vrai que rien ne nous est épargné, meurtres odieux, viols immondes, tortures en tous genres…en temps normal j’aurai sans doute trouvé ça racoleur mais il se trouve que c’est vraiment bien écrit alors je me suis laissée avoir sans même m’en rendre compte.

La psychologie du tueur est très bien décrite mais, ce qui est plutôt plaisant, les autres personnages du roman ne sont pas que de simples « faire-valoir » du psychopathe. Ils ont tous une belle densité, sont attachants (faire attention tout de même de ne pas trop s’y laisser prendre car on ne sait jamais ce qui va leur arriver…) et on ne peut que trembler avec cette femme qui a scellé son destin à celui d’un monstre pareil.

L’écriture est dense, beaucoup de description (pas toujours facile si vous venez de prendre votre petit déjeuner…), très visuelle, ce roman ferait un scénario du tonnerre. L’histoire est cohérente (quelle horreur !) et on va suivre la progression de la pathologie et de la folie du meurtrier pas à pas.

La force de ce roman c’est que l’histoire semble être ancrée dans le réel ce qui l’a rend complètement ignoble et hypnotique. Je m’attendais un peu à la chute mais cela ne m’a en rien gâché le plaisir de la lecture (et surtout cela laisse augurer d’une suite…)

Reste à signaler que ce récit n’est peut être pas à mettre entre toutes les mains –quoique…si vous êtes sur ce blog c’est que vous lisez autre chose que du Barbara Cartland, donc ce conseil est sans doute superflu- c’est simplement pour dire que les descriptions sont tellement concrètes que cela est parfois vraiment troublant et plutôt effrayant.

L’auteur a remporté pour ce roman le Prix VSD du polar en 2010.

Bien que le thriller ne soit pas ma littérature noire de prédilection j’ai tout de même été bluffé par le talent de Claire Favan qui a signé là un premier opus d'excellente facture.

Sur ce je vais relire les aventures de Winnie l’ourson histoire de décompresser un peu :o)

Tag(s) : #Romans noirs - policiers - thrillers...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :