Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le-pire-du-milieu.jpgLe pire du Milieu de Samuel Sutra aux Editions TERRICIAË - Collection Sangria

Ah ! La truande…Ses règles obscures, son code d’honneur, ses pointures et…Tonton. Dans le Milieu, il est un modèle, une référence, la mesure étalon du grand n’importe quoi élevé au rang de science exacte. D’autant qu’il sait s’entourer, et sa fine équipe est réputée pour être à l’image du taulier.

« Le tout est supérieur à la somme des parties », écrivait Aristote, plagiant un autre sage dont il avait oublié le nom. Dommage, c’était du grec, et on s’y est mal préparés. Tonton, Gérard, Pierre et Mamour, pris à part, ce serait presque du repos. Mais lâchez-les en troupeau dans la nature, et les gravures des invasions Barbares feront penser à un défilé de majorettes. Parce que cette fois, Tonton et son équipe ont décidé de viser haut. Le « coup du siècle », rien de moins. Et avec un plan ciselé, fignolé maison, histoire de rentrer dans la légende avec le double des clefs…

« Une idée du Zébré, on peut faire plein de trucs avec, des trucs marrants si on veut, mais une chose à jamais faire : la suivre. Le Zébré, c’est un gars qui a la possibilité logistique réelle, et confirmée par des études tout ce qu’il y a de sérieux, de se faire piétiner par un troupeau de pingouins en plein désert. Si toi tu te coupes avec une enveloppe, lui peut s’égorger avec le timbre. Un gars comme ça, même en photo, il est dangereux. Faut jamais le suivre."

Le décor est planté. Ce bouquin est un véritable Ovni…j’en ris encore !

L’auteur nous décrit avec un certain panache une histoire complètement loufoque avec des personnages plus barrés les uns que les autres et le tout dans une langue que n’aurait pas renié Audiard le Maître du genre.

L’odyssée fantasque (et fantastique) d’une bande de pieds-nickelés, une vraie bouffée de fraicheur. L’intrigue n’est pas des plus originales mais peu importe, l’intérêt de ce roman c’est l’humour décalé et corrosif qui vous saute littéralement au visage à chaque page.

Moi qui passe une bonne partie de mon temps à lire des histoires plus que glauques, celle-ci est une agréable récréation mais pas que. Ce n’est pas simplement du divertissement, c’est une véritable cure d’humour ! Le polar humoristique est un genre bien à part et très peu d’auteur peuvent se targuer d’y briller, et je dois dire que Samuel Sutra avec cet opus se classe en haut du panier.

J’avoue, j’ai mis un certain temps à ouvrir ce livre, pas convaincu par les différentes choses que j’avais lu sur ce roman. Je me suis finalement décidée après la lecture simultanée de deux récits particulièrement durs et je suis absolument ravie de l’avoir fait. Le rythme de l’aventure est trépidant, il y a une trouvaille à chaque page et des bons mots toutes les lignes (enfin presque).

Le pire du Milieu est à consommer sans modération, allez-y, reprenez-en une rasade s’il le faut, en décoction ou en perfusion peu importe, c’est tellement bon de rire sans arrières pensées.

Je vous le conseille vraiment car vu la morosité ambiante il ne faut pas hésiter une seconde, surtout quand le contenu est d’une telle qualité. Merci M’sieur Sutra !

Tag(s) : #Romans noirs - policiers - thrillers...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :