Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le MagicienLe Magicien de Jean-Marc Souvira  aux éditions Fleuve Noir Pocket

Arnaud Lécuyer est un magicien un peu particulier, personne ne se méfie de lui… Récemment libéré de prison, il reprend le cours de sa vie : observer, attirer, tuer. Pour ses victimes, il reste Le Magicien. Son public préféré : les enfants.

Un homme se méfie de lui, le commissaire Mistral. Formé à dresser le profil psychologique des tueurs en série et à les traquer, il a senti derrière ces récentes disparitions et meurtres de jeunes garçons la signature d’un même homme. Invisible, secret, insaisissable. Un magicien…

Un livre acheté avant-hier et lu hier dans la journée. Il s’agit du premier roman (2008) écrit par Jean-Marc Souvira (le second est sorti en 2010) est c’est une belle réussite ! L’auteur, qui est lui-même commissaire divisionnaire, nous livre là une enquête, je dirai même plutôt une traque, quelque peu agitée. Le coupable est connu dès le début de l’histoire et c’est toute la logique de l’enquête avec ses rebonds, ses désillusions, ses fausses pistes et ses espoirs qui est racontée. La force du récit tient dans l’alternance des points de vue du commissaire et du tueur. Ce tueur justement, hanté et habité par ses démons qui le conseillent dans sa progression vers l’horreur. La psychologie de ce criminel est bien décrite, cela laisse d’ailleurs un arrière goût bizarre car j’ai plus eu l’impression d’être dans la tête du tueur que dans celle du policier, ce qui est assez déstabilisant il faut bien le dire. L’action est très bien maîtrisée et augmente au fur et à mesure des pages.

L'histoire n'est pas extrêmement originale mais c'est le traîtement et la poursuite de l'enquête qui en fait tout l'intérêt. L'écriture de Jean-Marc Souvira est fluide et on sent une certaine authenticité derrière, le tout donne souvent l'impression d'être dans un film. Alors c'est vrai que j'ai lu ce livre très rapidement, je l'ai trouvé plaisant et suffisamment bien ficelé pour m'avoir tenu en haleine jusqu'au bout, mais il manque un petit "je ne sais quoi" pour en faire un excellent roman. J'ai peut-être regrettée que le personnage du commissaire semble moins fouillé, moins intense que celui du tueur. Ceci étant dit, je suis restée en éveil une bonne partie de la nuit car je voulais connaître la fin...

Pour tout dire, s'il vous passe entre les mains, n'hésitez pas, vous passerez un très bon moment de lecture, anxieux d'arriver à la conclusion de la traque et c'est bien agréable.

Ce roman a obtenu le Prix des lecteurs "Goutte de Sang d'Encre" en 2008 et le Prix du Premier roman de la ville de Lens en 2009.

 

Tag(s) : #Romans noirs - policiers - thrillers...

Partager cet article

Repost 0