Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.decitre.fr/gi/80/9782841420780FS.gifLe grand mystère du Bow d'Israel Zangwill - Editions Ombres

Londres : L'histoire se passe dans le quartier pauvre du Bow, situé dans l'East-end, non loin de Whitechapel (rendu célèbre par les tristes exploits de Jack l'éventreur quelques années auparavant). Par un matin froid et brumeux, un jeune homme est trouvé mort, assassiné dans la chambre de sa pension. Son corps est découvert par sa logeuse et l'inspecteur Grodman. La porte est fermée et verrouillée de l'intérieur, donc aucune possibilité pour le coupable de s'échapper. Situation insoluble ? Scotland Yard est perplexe. Le puzzle va se construire peu à peu et laisser place à un dénouement complètement inattendu.

Ce livre, écrit en partie comme une parodie de roman policier, est très surprenant. Non pas tant pas l'ingéniosité de l'énigme (très bien ficelée), mais surtout par la modernité du style d'écriture, le ton très souvent ironique et l'humour qui est omniprésent. C'est également une satyre très réussie de la société victorienne de la fin du 19ème siècle. 

Romancier, essayiste, journaliste, dramaturge et théoricien du sionisme, le britannique Israel Zangwill (1864-1926) est né à Londres dans une famille de juifs russes émigrés. Auteur prolifique (romans, nouvelles, pièces de théâtre...), il a surtout raconté la vie du ghetto juif de Londres, ce qui lui valu le surnon de "Dickens juif". Ecrit en 1891 "Le grand mystère du Bow" est sa seule incursion dans la littérature policière. Créé comme un feuilleton pour le "London Star", ce récit original possède une place de belle importance puisqu'il est considéré comme le premier roman jamais publié de meurtre en chambre close.

Tag(s) : #Romans noirs - policiers - thrillers...

Partager cet article

Repost 0