Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/21/1369410601-dernier-lapon.jpgLe dernier Lapon d'Olivier Truc aux Editions Métailié Noir

Kautokeino, Laponie centrale, 10 janvier. Nuit Polaire, froid glacial. Demain le soleil, disparu depuis 40 jours, va renaître. Demain entre 11h14 et 11h41, Klemet va redevenir un homme, avec une ombre. Demain le centre culturel va exposer un tambour de chaman légué par un compagnon de Paul-Emile Victor.

Mais dans la nuit, le tambour est volé. Les soupçons iront des fondamentalistes  protestants aux indépendantistes sami. La mort d’un éleveur de rennes n’arrange rien à l’affaire. La Laponie, si tranquille en apparence, va se révéler terre de conflits, de colères et de mystères. Klemet, le Lapon, et sa jeune coéquipière Nina, enquêteurs de la police des rennes, se lancent dans une enquête déroutante. Mais à Kautokeino, on n’aime guère les vagues. Ils sont renvoyés à leurs patrouilles en motoneige à travers la toundra, et à la pacification des éternelles querelles entre éleveurs de rennes.

Les mystères du 72ème tambour vont les rattraper. Pourquoi en 1939 l’un des guides sami a-t-il confié à l’expédition française ce tambour, de quel message était-il porteur ? Que racontent les joïks traditionnels que chante le vieil oncle de Klemet ? Que vient faire en ville ce Français qui aime trop les très jeunes filles et qui a l’air de si bien connaître la géologie de la région ? A qui s’adressent les prières de la pieuse Berit ? Que cache la beauté sauvage d’Aslak, qui vit en marge du monde moderne avec sa femme à moitié folle ?

Voilà un polar bien différent de ce que l’on peut lire habituellement et qui n’est pas sans rappeler les épopées de Joe Leaphorn et Jim Chee les policiers navajos de Tony Hillerman, le côté récit ethnique bien sûr mais la comparaison s’arrête là. Le duo formé par Klemet Nango, enquêteur désabusé de la police des rennes et sa jeune et enthousiaste coéquipière tout juste débarquée du sud de la Suède, Nina Nansen, est tout à fait original et attachant. Tout dans ce roman est sujet à étonnement. A commencer par ce pays et cette culture sami qui me sont complètement inconnus (un peu moins maintenant). On avance précautionneusement dans cette histoire, il y a une lenteur qui convient parfaitement à l’environnement hostile et glacial.

L’histoire est ficelée autour d’un thème polardeux mais en ce qui me concerne ce qui m’a surtout complètement emporté c’est cette découverte d’une culture originale, de ce peuple qui ne demande que le respect de ses différences et la survivance de son identité. Pensez donc…on y parle chamans, joïks, gumpis, croyances, religions, scooter des neiges et Police des rennes ! Ça m’a semblé tellement incroyable que (j’avoue) j’ai été regarder sur le web pour en savoir plus !

Tout cela est follement exotique, mais il ne faut pas oublier la qualité d’écriture d’Olivier Truc, qui a écrit là un (premier) roman passionnant, sans fausse note avec une galerie de personnages formidablement riche et une enquête bien menée qui se déroule sur un territoire gigantesque. L’atmosphère qui baigne ce roman est étrange, prenante, les descriptions de l’auteur sont précises au point que l’on se prend à imaginer ce soleil qui se lève et se couche pratiquement dans la même heure face à des paysages d’une beauté à couper le souffle. La fin semble présager d'une possible suite, je serai ravie de retrouver ces deux héros dans un prochain roman. 

Vous l’aurez compris, le dépaysement est réel, la qualité de l’histoire également et mon rêve d’assister un jour à une aurore boréale plus présent que jamais.

Une dernière chose, je sais que le fait de recevoir un Prix ne garanti pas la qualité ou l’originalité d’un livre, mais quand c’est à ce point là il y a forcément une raison, non ? 


Prix des Lecteurs de Quai du Polar – 20 minutes (2013)

Prix du Premier roman Rotary Club et Salon du livre de Cosne sur Loire (2013)

Prix du Polar des médiathèques d’Antony (2013)

Prix Mes-Sou-Thu (Prix des bibliothèques de Messimy, Soucieux-en-Jarrest et Thurins (2013)

Trophé 813 du Festival Paris Polar (2013)

Prix des lecteurs Plume Libre – Plume de Bronze dans la catégorie « Nouvelle plume polar-thriller francophone » (2013)

Prix 1001 Feuilles Noires de la bibliothèque de Lamballe (2013)

Prix Goutte de Sang d’Encre - Prix des lecteurs décerné par le réseau des médiathèques de la Ville de Vienne (2013)

Tag(s) : #Romans noirs - policiers - thrillers...

Partager cet article

Repost 0