Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

from hell

Les meurtres qui ensanglantèrent le quartier de Whitechapel en 1888 sont une source d'inspiration pour bien des écrivains et des scénaristes, ce livre s'inspire de la vie de celui que l'on surnommait "Jack l'éventreur".

Je viens de terminer la lecture du pavé (575 pages) d'Alan Moore et Eddie Campbell, et je dois dire que je reste médusée par la qualité de ce recueil. Moore et Campbell ont travaillé dessus durant prêt de 10 ans et on sent le travail monumental de recherche et de documentation qui à été effectué. Les dessins du Londres de Campbell sont à la hauteur de la noirceur de l'histoire, et le scénario ainsi que la qualité d'écriture de Moore sont remarquables (ont lui doit entre autre Watchmen, La ligue des gentlemen extraordinaires, V pour Vendetta...) pas vraiment étonnant que ce livre ait obtenu le prix de la critique à Angoulême en 2001 et qu'il ait été adapté au cinéma la même année. Quant à l'histoire elle même, le scénario est tout à fait original : On ne nous propose pas de découvrir qui est Jack l'éventreur, mais de comprendre pourquoi et comment il est devenu ce personnage incroyable et monstrueux. Bien sûr ce livre ne nous donnera pas la solution à l'énigme de l'identité de Jack,  Alan Moore ne fait que développer (mais avec brio) une des nombreuses thèses sur l'identité du plus fameux des sérials killer. Tout est analysé minutieusement, la société anglaise de l'époque, les bas fonds sordides de Londres, ses salons bourgeois, ses loges maçonniques, l'abjection de l'âme humaine. On y croise aussi des figures de l'époque, Elephant Man, Oscar Wilde, Stevenson (à qui l’esprit de Jack inspire le Dr Hyde) ou encore William Blake...bref c'est un portrait dur et sans concession, une véritable plongée dans l'imaginaire et dans une partie de l'histoire victorienne.

Tag(s) : #BD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :