Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Canyon-Creek.jpgCanyon Creek d’Alexis Aubenque aux Editions Toucan Noir


Canyon Creek, petite ville tranquille de l’Ouest américain qui tient son nom du canyon qui la borde est en proie à une succession de crimes de jeunes filles latino-américaines. La sergente Suzie McNeill est persuadée qu’il s’agit d’un tueur en série contrairement au chef de la police locale qui n’y voit qu’une simple coïncidence statistique.


A l’aide du lieutenant Jack Spencer, elle est prête à dépasser les limites du règlement pour prouver ses théories et arrêter le détraqué qui sévit dans sa ville. Mais c’est un but qui sera difficile à atteindre alors que revient dans sa vie Dale Turner, un homme au passé mystérieux, tout juste sorti du coma, amnésique après un accident étrange survenu un mois plus tôt.


Depuis le temps que pas mal d'amis me disaient de le lire...mais comme je n'aime pas qu'on me dise quoi faire j'avais mis cette possible découverte au calendes grecques et du coup pris carrément plus de six mois de retard ! Et c'est vrai que, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs, je pensais que je n'allais pas apprécier ce roman.

Alors donc première bonne surprise j'ai lu cette histoire avec beaucoup d'intérêt et de plaisir. L'intrigue est très bien ficelée, les différents personnages ont tous une belle densité, il est vrai que l'histoire les sert magnifiquement bien. Les incursions dans leur vie privée rend l'histoire plus crédible et les protagonistes plus proches du lecteur. Cependant j'ai trouvé que les personnages masculins (Dale Turner et Jack Spencer) étaient bien plus "réussis" que les féminins, plus complexes, plus attachants également, ce qui en soit n'est pas gênant mais je me suis demandée si c'était un parti pris de l'auteur tant la jeune sergente est immature voire exaspérante.
Quelquefois les ficelles sont un peu grosses, un peu comme une sitcom à l'américaine, mais peu importe car le rythme est là et c'est diablement efficace.


La deuxième bonne surprise c'est la qualité d'écriture d'Alexis Aubenque, fluide, directe, des dialogues qui font mouche. Je n'ai pas du tout éprouvé ce décalage qu'il m'arrive parfois de ressentir avec les auteurs de polar français qui écrivent des histoires ayant pour décor un coin des Etats-Unis, ici l'auteur maîtrise très bien ses effets et le voyage est des plus convaincant.


Ceci donne au final un roman bien agréable à lire. L'histoire tient plus par les personnages que par l'enquête mais le tout est suffisamment prenant pour vous garder en haleine jusqu'à une fin des plus étonnante.

Tag(s) : #Romans noirs - policiers - thrillers...

Partager cet article

Repost 0