Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aurelien-Molas.jpgUne chose que j'ai remarqué dans le milieu du polar...les auteurs sont plutôt bienveillants entre eux. Mais s'il y en a un qui fait l'unanimité auprès de ses pairs, c'est bien lui : Aurélien Molas. Tout le monde l'aime ce grand jeune homme :o) et il faut bien le dire, il le mérite. Sympathique, intelligent, sensible, talentueux...moi je l'ai trouvé particulièrement attentif et à l'écoute. Aurélien, j'attends avec impatience ton prochain opus...et merci encore pour ta grande gentillesse :o)

 

Questionnaire de Proust 

  • Ma vertu préférée : La témérité
  • Le principal trait de mon caractère : Angoissé, terriblement angoissé
  • La qualité que je préfère chez les hommes : Leur capacité à croire que demain sera forcément meilleur
  • La qualité que je préfère chez les femmes : Qu’elles soient bien souvent plus douées et plus brillantes que les mâles mais qu’elles feignent de l’ignorer pour préserver notre ego
  • Mon principal défaut : Lunatique
  • Ma principale qualité : Ce n’est pas à moi de l’écrire
  • Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : Leur humour et leurs critiques
  • Mon occupation préférée : Imaginer des histoires, j’ai troqué mes playmobils contre un clavier
  • Mon rêve de bonheur : Que des lecteurs apprécient ce que j’écris et qu’ils continuer de tourner les pages
  • Quel serait mon plus grand malheur ? Par superstition, je vais m’abstenir de répondre
  • A part moi -même qui voudrais-je être ? Une loutre
  • Où aimerais-je vivre ? À Prague ou à Sumatra
  • La couleur que je préfère : Bleu-gris
  • La fleur que j’aime : L’iris
  • L’oiseau que je préfère : Le dindon
  • Mes auteurs favoris en prose : Céline, Lehane, Selby, Bernanos, Zweig, et je m’arrête là sinon je couvre deux pages
  • Mes poètes préférés : Rimbaud et Homère
  • Mes héros dans la fiction : Macbeth, Arsène Lupin et le capitaine Achab
  • Mes héroïnes favorites dans la fiction : Imogène Mac Carthery, Mary Poppins et Fifi Brindacier
  • Mes noms favoris : Calixte, Nabuchodonosor, Assurbanipal, Salmanazar et Gérard
  • Mes compositeurs préférés : Rameau, Purcell, Rachmaninov, Roger Waters pour the Wall des Pink Floyd, Ennio Morricone et Simon & Garfunkel
  • Mes peintres préférés : Dans le désordre : Zurbaran, Ernest Pignon Ernest, Uccello, Soutine, Barney, Bruegel, les anonymes qui ont tagué la grotte de Pech-Merle avec des poneys et les peintres aérographes qui peignent des loups hurlant à la lune sur des semi-remorques
  • Mes héroïnes dans l’histoire : Yoyes, une etarra repentie sauvagement assassinée devant son fils à Ordizia dans le Pays Basque espagnol
  • Ce que je déteste par-dessus tout : La morale que l’on confond trop souvent avec l’éthique. Les gens qui ne se remettent jamais en question
  • Le personnage historique que je n’aime pas : Il y en a trop pour tous les citer
  • Les faits historiques que je méprise le plus : Il n’y a rien que je méprise, mais beaucoup de choses que je condamne
  • Le fait militaire que j’estime le plus : L’armistice
  • La réforme que j’estime le plus : L'abolition des privilèges (on y travaille encore…) et le droit à l’avortement
  • Le don de la nature que je voudrais avoir : Le pied grec
  • Comment j’aimerais mourir : Sans regrets ou comme Cyrano : avec panache.
  • L’état présent de mon esprit : Anticyclonique
  • La faute qui m’inspire le plus d’indulgence : La faute d’orthographe et la faute à Voltaire
  • Ma devise : « Plutôt mourir que de vivre à genoux. » Zapata. Mais aussi : « un penseur avare de ses pensées est un penseur de radin » Pierre Dac

Ce que Proust n’avait pas prévu…

 

  1. Quel est le dernier spectacle que tu as vu ? Pas plus tard que ce matin, un spectacle de claquettes dans le métro. Un chien vraiment doué
  2. Quelle est la chanson que tu écoutes le plus en ce moment ? When the rain begins to fall de Jermaine Jackson et Pia Zadora !
  3. Quel est le dernier film que tu as vu ? Ce serait plutôt le film que j’ai re-re-re-vu : Les Incorruptibles de Brian de Palma
  4. Quel est le dernier livre que tu as lu ? Dôme de Stephen King. Et je suis replongé, à la fois pour le travail et le plaisir, dans Les Raisins de la colère. Conclusion de la relecture : Steinbeck est un Dieu
  5. L’auteur qui t’as le plus impressionné dernièrement ? Toujours le même : Dennis Lehane et son Mystic River
  6. Comment es-tu devenu auteur de polar ? L’envie d’écrire était chevillée aux tripes, j’aimais raconter des histoires et provoquer des sensations fortes. Mes proches m’ont encouragé, j’ai tenté et… la suite tu la connais !
  7. Ou trouves-tu tes idées ? Ton inspiration ? Je pars toujours d’une idée politique ou sociale, ensuite j’imagine des scènes et peu à peu tout s’ordonne grâce aux personnages. Je lis beaucoup de faits divers et parfois quelque chose me frappe, faisant sans doute écho à mon histoire personnelle. Je ressasse cette idée longtemps jusqu’à que je sente que j’ai une matière que j’estime solide. Ensuite, je suis curieux et j’aime bien fouiner, rencontrer des gens, apprendre sur un univers que je ne connais que de loin. Et puis vient l’envie d’écrire, une démangeaison tout d’abord, puis une sorte d’impératif comparable à la nécessité de boire ou de manger. A ce moment là, plus rien ne peut m’arrêter
  8. Y a-t-il des livres qui t’ont donné envie d'écrire ? Beaucoup ! Je suis très admiratif des autres auteurs, je les vois comme des modèles, des guides quand je me sens perdu au milieu de l’écriture. Hubert Selby Jr, Steinbeck évidemment, Soljenitsyne, me donnent envie d’écrire et d’apprendre. Je ne conçois pas l’écriture autrement que comme un apprentissage. Je sais que je ne suis ni Rimbaud, ni Homère, ni Cervantès ou Céline, mais ça ne m’empêche pas de tendre vers ça, tout en admettant que je n’y arriverai pas ; mais l’important, c’est le voyage, pas forcément l’arrivée !
  9. A tes yeux, qu’est-ce qui caractérise un bon polar ? L’honnêteté. La force du propos. L’intelligence de certains auteurs à évoquer la douleur et l’effroi avec une grande pudeur. Un bon polar, à mes yeux, se lit à deux niveaux : le premier est le plaisir qu’il suscite chez le lecteur, plaisir de l’intrigue, de l’ambiance, du suspens, le second est la réflexion politique, social, sociétal même, qu’il véhicule entre les lignes
  10. Un livre que tu aurais aimé écrire ? Je vais manquer d’humilité mais je crois que ce serait Voyage au bout de la nuit
  11. Quels sont tes prochains projets ? (livres ou autres) Mon prochain roman sort en janvier. On y croisera des médecins humanitaires, des guérilleros optimistes, des prêtres communistes désabusés et une étrange fillette…  Actuellement je travaille à plein temps pour le cinéma, je scénarise un long-métrage et des projets TV
  12. Quelque chose à rajouter ? Oui, je tiens à remercier les blogs pour le soutien qu’ils apportent aux auteurs. Dans la grande majorité, il y a une vraie intelligence et une vraie sincérité dans les critiques qu’écrivent ces passionnés, et honnêtement ça fait chaud au cœur. Je suis un garçon facilement émotif et je suis toujours touché et heureux de rencontrer des personnes qui ont envie de partager sur les livres
Tag(s) : #Auteurs sur le grill...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :